UN.GIFT a été fondé en 2007 en tant que groupe de combat contre la traite humaine dans le cadre des divers accords signés par les membres des états de l’ONU. Ses efforts s’appuient fondamentalement sur le protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes ainsi que sur un modèle de prévention visant à réduire les conditions qui rendent les individus, les familles et les communautés entières vulnérable à la traite humaine.

La mission de notre groupe est de collaborer avec l’effort international d’abolition en réalisant les objectifs ci-dessus sur le plan local.

SENSIBILISER | Déclarer au monde entier que la traite humaine existe et mobiliser les gens pour y mettre fin.

RENFORCER LA PRÉVENTION | Informer les groupes vulnérables et alléger les facteurs qui rendent les gens vulnérables à la traite humaine.

RÉDUIRE LA DEMANDE | Attaquer le problème à la source en diminuant l’incitation à la traite humaine ainsi que la demande de services et de produits de gens exploités.

SOUTENIR ET PROTÉGER LES VICTIMES | Assurer le logement, le soutien, l’assistance médicale et psychologique et tenir compte des besoins spéciaux des femmes, des enfants et des personnes à risque, comme celles qui demeurent dans des camps de réfugiés ou dans des zones de conflit.

AMÉLIORER L’EFFICACITÉ DE L’APPLICATION DE LA LOI Améliorer l’échange d’information sur les itinéraires et les profils des trafiquants et l’identification des victimes afin de démanteler les groupes criminels et condamner plus de trafiquants. Pour les condamnés,  assurer que la punition soit à la mesure du délit.

METTRE EN OEUVRE DES ENGAGEMENTS INTERNATIONAUX | S’assurer que les engagements internationaux deviennent des lois et de pratiques nationales en visant les pays dans le plus grand besoin pour l’assistance technique et légale et pour l’amélioration et le contrôle de la mise en œuvre.

ENRICHIR LA BASE DE DONNÉES| Approfondir la compréhension globale de l’envergure et de la nature de la traite humaine grâce à une collecte et une analyse des données plus détaillées, un meilleur partage de celles-ci, à la création de projets de recherche conjointe et à des rapports factuels sur les tendances de la traite humaine.

RENFORCER LES PARTENARIAT | Créer des réseaux régionaux et thématiques qui demandent l’implication de la société civile, des organismes intergouvernementaux et du secteur privé.

ASSURER LA DISTRIBUTION DES RESSOURCES | Attirer et équilibrer les ressources pour le financement durable des projets internationaux qui sont engagés à mettre fin à la traite humaine.

RENFORCER LA PARTICIPATION DES MEMBRES-ÉTATS | Donner aux États-membres un sens profond de responsabilité et développer un essor à long-terme.